À travers le regard de …

15 mars 2016 , , Pauline
Pauline-Goyard-Blackdoor-309
blackdoor-portrait-studio-jihane-3
pauline-goyard-blackdoor-boudoir-1
Aujourd’hui c’est un témoignage un peu particulier que je vous invite à découvrir puisqu’il s’agit de ma grande soeur Sophie (que j’ai plutôt l’habitude d’appeler Piou depuis toujours en vrai, ne me demandez pas pourquoi!). Bref, Piou sous ses airs de guerrière, et de « Super Maman Qui Fait Tout », est plutôt réservée en photo (c’est la manière sympa de dire terrorisée et complexée en vrai hum) : Elle se cache derrière des grimaces et des vêtements amples à longueur de temps. Mon objectif était de l’aider à renouer avec sa féminité grâce à un shooting, en lui permettant de prendre le recul nécessaire de se voir différemment, en photo, à travers mon propre regard.
 

Il y a quelque temps, je m’étais laissée prendre en photo par Pauline… 

Je ne l’avais pas fait par envie, mais parce qu’elle le souhaitait. 
Elle avait en tête un projet de portrait d’art…

Un peu plus tard, je recevais un très beau tirage, un petit mot et ensuite une publication de cette fameuse photo avec une jolie, touchante et troublante déclaration.

 
(pour les curieux, vous pouvez voir cette publication sur ma page de photographie personnelle, très exactement ICI)
 
 
Cette fois, la démarche fût différente, c’est moi qui ai demandé à Pauline de me photographier.
En effet, elle avait fait une séance lingerie avec une amie de collège, et en voyant les photos, j’ai vraiment aimé et ça m’a donné envie de le faire aussi.
 
Habituellement pudique et peu à l’aise avec mon corps, je souhaitais faire de jolies photos à offrir à mon amoureux pour la St Valentin !
Après plusieurs appels pour préparer la séance, lecture, re-lecture, re-re-lecture du petit livret conseil envoyé par Pauline, j’étais prête !!! Enfin, presque….
 
 
Jour J : un sac de 30 kg de vêtements (pour finir à moitié à poil !), stress partout dans ma tête et mon p’tit corps !!! Après une séance de maquillage et quelques chouquettes, c’était parti.
 

Au départ, postures nunuche « J’sais pas quoi faire de mon corps, de ma tête, de mes bras »…

pauline-goyard-blackdoor-boudoir-2

 
Puis au fur et à mesure, ça devenait plus naturel, plus spontané. De mon pull large, je suis passée à ma chemise, puis en body.
Après quelques grimaces, contorsions, courbatures (ouiii, se cambrer sur un matelas tout dégonflé et  tenir en équilibre sur ce fameux matelas, ça fait mal !!!!), visionnage rapide des photos « pour garder la surprise » et ça y est , c’était fini !! Déjà ?!?!
 
 
Un mois plus tard, LE coffret arrive. Je le déballe en cachette de mon amoureux qui se demande ce que peut bien contenir ce lourd carton…
Et là, surprise, ce n’est pas un coffret, mais un magnifique écrin géant, délicatement fermé par un joli ruban que je tire du bout des doigts, le coeur serré, inquiète, impatiente !
Blackdoor1
 
Wahouuuu !!!!! C’est beau beau, trop beau !!!! Je n’avais pas imaginé un tel objet, un vrai cadeau !
Je découvre les photos une à une… 
 Blackdoor3
 
J’adore, Pauline a su choisir les photos qui me correspondaient et je me trouve jolie, moi aussi finalement, pas si moche, pas mal du tout d’ailleurs !
 
 
14 février : Boule au ventre, j’offre le coffret à mon Valentin, oui, oui, c’est bien moi à moitié nue !
pauline-goyard-blackdoor-boudoir-3
 
Touché, surpris, il découvre à son tour les photos…. et semble ravi !
 
Un très joli coffret, des photos inimaginables et un beau moment de complicité en bonus !
Merci encore d’avoir pu me prendre en photo, malgré ma mauvaise volonté et mes grimaces, et surtout d’avoir réussi à me montrer une autre image de mon corps, et de mes fesses !!! 

Leave a comment